You are here

L’Atlas Forestier Interactif du Cameroun pour une meilleure gestion des ressources forestières

Les forêts du Cameroun couvrent environ 60% de la superficie nationale et jouent un rôle vital pour les populations et dans l’économie. Elles procurent des biens et services directement et indirectement aux communautés locales et au-delà, et représentent plus de 6% du PIB qui est le pourcentage le plus élevée dans le Bassin du Congo.

Pourtant, jusqu’à très récemment, le Cameroun ne disposait pas d’un système d’information approprié pour le suivi de ses forêts. Il n’y avait pas d’entité chargée du suivi régulier des différents types d’utilisation des sols en milieu forestier, telles que les concessions forestières, les forêts communautaires, les zones de chasse, etc. En conséquence, l’information disponible était dispersée entre les différentes institutions, non accessible au public et/ou de qualité précaire pour appuyer de manière effective une prise de décision concernant l’utilisation des sols. Cette situation se traduisait par une utilisation non durable des ressources forestières et des conflits multiples entre les différents intervenants du secteur forestier, notamment les exploitants forestiers et les communautés locales.

C’est au regard de cette réalité que le projet relatif à l’Atlas Forestier Interactif du Cameroun a vu le jour. Depuis 2002, le Ministère de Forêts et de la Faune (MINFOF) travaille de concert avec WRI dans le but d’améliorer la transparence et la gouvernance dans le secteur forestier à travers la publication et la mise à jour régulière de l’Atlas Forestier Interactif du Cameroun. MINFOF et WRI ont récemment lancé la version 3.0 en ligne de l’Atlas, accompagnée de rapport, poster, application cartographique, ainsi que les données spatiales associées.

Atlas Forestier Interactif du Cameroun, Version 3.0

L’Atlas Forestier Interactif du Cameroun est un système d’information mise à jour en continu et combinant l’utilisation de la télédétection, les Systèmes d’Information Géographiques (SIG) et les vérifications de terrain pour le suivi et la gestion des forêts. A travers la combinaison des applications cartographiques interactives, des posters, des rapports de synthèses, du renforcement des capacités et de la sensibilisation, l’Atlas fournit une information harmonisée, précise et à temps opportun sur le secteur forestier et connexe. L’Atlas rassemble toutes les principales catégories d’utilisation des sols—telles que les permis d’exploitation, les aires protégées, les zones de chasse, les concessions minières et les plantations agro-industrielles—sur une plateforme unique. Les utilisateurs peuvent ainsi obtenir des réponses aux questions majeures et déterminer où les principales activités ont lieu, ainsi que les lieux de conflits potentiels.

En plus de la mise à jour des données sur l’utilisation des sols des versions précédentes, la version 3.0 de l’Atlas inclut les informations sur les permis miniers et les plantations agro-industrielles. Cette expansion et enrichissement de l’Atlas donnent aux intervenants du secteur forestier une image complète du secteur forestier au Cameroun, se traduisant de façon ultime par une gestion durable des ressources forestières.

Utilisations de l’Atlas Forestier Interactif du Cameroun

Divers intervenants du secteur forestier utilisent l’Atlas, y compris les organismes gouvernementaux, le secteur privé, les institutions de recherche et la société civile. Les organismes gouvernementaux utilisent l’Atlas pour le suivi et la planification effective des missions de contrôle forestier sur le terrain. Le secteur privé utilise l’Atlas comme outil de décision dans la détermination des sites devant abriter les projets d’infrastructure. Les institutions de recherche utilisent les informations contenues dans l’Atlas comme guide ou appui aux résultats de recherche. Quant à la société civile, elle utilise l’Atlas pour la résolution des conflits d’intérêt et dans la sensibilisation des communautés locales sur leurs droits et devoir en matière de gestion durable des ressources forestières.

Quelques exemples spécifiques d’utilisation de l’Atlas:

  • Le MINFOF a utilisé l’Atlas du Cameroun pour identifier et résoudre le conflit d’utilisation des sols entre le GIC Foconyamzom détenteur de la forêt communautaire 803-115 et la Société Industrielle de Mbang titulaire de la concession forestière FMU 08-005;

  • Le MINFOF a également utilisé l’Atlas pour déterminer les catégories d’utilisation des sols (ex., les aires protégées) susceptibles d’être affectées par le projet de construction du barrage de Lom Pangar;

  • L’Atlas et ses produits dérivées sont utilisées de manière extensive par CETELCAF (Unité technique du MINFOF en charge de la production des cartes forestières) pour accéder à une information de qualité supérieure, ainsi que pour planifier et appuyer les missions de terrain;

  • Conservation International qui est une ONG a utilisé l’Atlas dans des travaux de recherche ayant pour objectif de déterminer le lien de corrélation entre la distribution spatiale de la déforestation et les variables biophysiques;

  • Le Centre Régional d’Études Spécialisées en Forêt et Bois (CRESA –Forêt-Bois) utilise l’Atlas comme support de cours, notamment dans le cadre de l’Unité de Valeur ‘Utilisation de GIS à la Gestion des Écosystèmes et des Aires Protégées'.

Avenir de l’Atlas Forestiers Interactifs du Cameroun

Dans l’avenir, le MINFOF et WRI vont continuer à améliorer et étendre à la fois les fonctions et le contenu de l’Atlas Forestier Interactif du Cameroun. En plus des mises à jour régulières des informations de l’Atlas, les thématiques émergentes à l’instar de la cartographie des stocks de carbone et des services environnementaux dans le cadre de la REDD+ y seront incorporées. A travers la mise à jour des données, le renforcement des capacités et la coordination institutionnelle, MINFOF et WRI posent les fondements d’une gestion transparente et informée des ressources forestières au Cameroun.

Share

Add new comment

Stay Connected

Sign up for our newsletters

Get the latest commentary, upcoming events, publications, maps and data. Sign up for the biweekly WRI Digest.